Par /

1 000 nuits avec Airbnb pour les « Senior Nomads »

En 2012, Debbie et Michael Campbell vivaient à Seattle, étaient propriétaires d’une maison et d’un voilier, et occupaient des emplois qu’ils appréciaient. Âgés respectivement de 58 et 68 ans, la retraite leur semblait loin et ils n’avaient pas envisagé qu’elle leur permettrait de vivre à plein temps leur passion pour les voyages.

Cinq ans plus tard, le couple a visité 68 pays et bien plus de 200 villes et a passé 1 000 nuits dans des logements Airbnb durant ce périple. Avec encore environ deux tiers de pays à découvrir dans le monde, ils disent que leur aventure de « nomades » ne fait que commencer.

Les voyages des seniors sont en augmentation : les données Airbnb montrent que les réservations des seniors ont progressé de 64 % au cours de l’année écoulée. Pour les voyageurs américains de plus de 60 ans, les destinations les plus prisées comprennent le Mexique, l’Italie, la Nouvelle-Zélande et le Canada, ainsi que des villes dans tous les États-Unis 

TOP DESTINATIONS POUR LES VOYAGES FAITS PAR DES SENIORS AMERICAINS
 Ashland, OR
Santa Fe, NM
San Miguel de Allende, Mexico
Siena, Italy
Bath, UK
Victoria, British Columbia
Cambria, CA
Wellington, NZ
Cape Coral, FL
Jerusalem, Israel

Mais pour les Campbell, ce qui n’était au début qu’un « essai » de six mois s’est transformé en un mode de vie, alimenté par la spontanéité, les intérêts personnels et la gentillesse des étrangers.

« Ce qu’il faut retenir, c’est que nous avons été accueillis chaleureusement par nos hôtes Airbnb sur les quatre continents où nous sommes allés, » raconte Debbie. « Nous avons besoin de nous sentir chez nous, et c’est la raison majeure pour laquelle nous utilisons Airbnb. »

Après avoir vu sur le réfrigérateur la liste des voyages que le couple voulait faire au moins une fois dans leur vie, leur fille leur suggéra de jeter un œil à Airbnb. Ils ont étudié ce qu’impliquerait un voyage longue durée, du logement à l’obtention de visas en passant par la maîtrise des applications de traduction et ont découvert que la vie nomade était possible.

« Nous avons vite vu les possibilités qui s’offraient à nous et nous nous sommes mis à rêver, » se souvient Debbie.

Dans un premier temps, ils ont voyagé en France, l’un des pays qu’ils rêvaient de visiter. Leur amour commun pour l’histoire de l’Europe au XXe siècle les a finalement attiré aux Balkans, aux pays baltes et en Europe de l’Est. Depuis qu’ils ont quitté Seattle en 2013, ils ont fait des sauts de puce en train, bateau, bus ou voiture à travers l’Europe, l’Asie, l’Amérique latine et l’Afrique avant de retourner à Strasbourg, où ils se trouvent toujours au moment où nous écrivons ces lignes.

Depuis leur départ de Seattle jusqu’à aujourd’hui, ils ont dormi dans 200 lits, utilisé 55 numéros de téléphone différents et marché en moyenne 8 000 pas par jour. Ils ont dormi dans un voilier au large des côtes de l’Italie et ont séjourné dans un appartement taillé dans la roche à Salzburg, en Allemagne. 

En dépit de l’éventail de villes qu’ils ont visité, ils ont appris que « l’hospitalité est un point commun universel qui se retrouve dans tous les pays, » raconte Debbie.

Lorsque vous changez régulièrement de pays, les rapports humains sont importants, sans oublier une cuisine, un endroit pour se détendre et un quartier où se sentir chez soi. « C’est ce qui fait la différence pour nous et, bien entendu, chaque séjour nous permet de nouer, partout dans le monde, de nouvelles amitiés, » dit-elle.

En général, les Campbell réservent leur logement Airbnb six semaines à l’avance, mais disent que voyager en aller-simple laisse une large place à la spontanéité et à l’imprévu.

« Ainsi, nous pouvons prévoir un itinéraire nous permettant d’aller d’une ville à l’autre, sans nous préoccuper de revenir à notre point de départ, et nous balader en chemin, » remarque Debbie.

Ayant passé plus de quatre ans sur les routes, les “Senior Nomads” soulignent qu’en mélangeant imagination, organisation et flexibilité, les rêves de voyages peuvent être accessibles à tous, à tout âge.

« On ne vit qu’une fois, alors rassemblez tout votre courage et allez-y, » dit Michael. « Pourquoi attendre ? »

Vous avez une question, une proposition ou une remarque à nous faire partager ? Écrivez-nous à press@airbnb.com.