Taxe de séjour : la collecte automatique généralisée à 23 000 communes françaises le 1er juillet 2018

Par /

Taxe de séjour : la collecte automatique généralisée à 23 000 communes françaises le 1er juillet 2018

Airbnb étendra la collecte automatique de la taxe de séjour à près de 23 000 communes à partir du 1er juillet prochain. Airbnb devient ainsi la première plateforme de location meublée touristique à contribuer directement aux finances des collectivités locales, tout en simplifiant le quotidien de centaines de milliers d’hôtes français. Ces ressources supplémentaires seront investies par les communes dans des projets de développement touristique. De Chenonceaux en Indre-et-Loire à Argentat en Corrèze, en passant par Yvetot en Seine-Maritime, la Communauté Airbnb contribue ainsi à renforcer l’attractivité de la destination France.

Comme tout voyageur qui séjourne en France, les voyageurs sur Airbnb sont redevables de la taxe de séjour collectée par l’hébergeur qui la reverse à la Mairie. A partir du premier juillet 2018, dans les 23 000 communes qui ont voté une taxe de séjour au réel, les hôtes sur Airbnb n’auront plus à collecter la taxe de séjour auprès de leurs voyageurs : Airbnb le fera pour eux automatiquement.

Comment ça marche?

  • Pour un particulier louant son logement sur Airbnb, plus aucune démarche ne sera nécessaire : Airbnb prélèvera automatiquement l’ensemble du montant de la taxe de séjour sur le voyageur lors du paiement.
  • Pour les meublés classés, ou les chambres d’hôtel, Airbnb collecte également au tarif  “meublés non classés”, conformément à la législation en vigueur. Il appartient dans ce cas à l’hôte de collecter la différence, et la reverser directement à la mairie. Cette règle restera d’actualité en 2019.

Dans le cadre de la généralisation de la collecte automatisée, c’est désormais l’ensemble des 23 000 communes concernées, majoritairement des petites et moyennes communes, qui bénéficieront de nouvelles entrées fiscales. Appliquée en 2017, cette mesure aurait représenté plus 20 Millions € de revenus supplémentaires pour l’ensemble de ces communes.

Afin de faciliter les démarches des hôtes et de garantir un recouvrement optimal aux collectivités locales, Airbnb a pris dès 2015 l’initiative de collecter automatiquement la taxe de séjour  pour le compte des hôtes. Initialement mise en oeuvre à Paris et Chamonix, la collecte automatisée de la taxe de séjour ont successivement été étendues à 19 grandes villes françaises en 2016, puis 50 villes en 2017, avant leur généralisation à toutes les communes concernées cette année. Les sommes collectées en 2018 seront reversées aux communes en janvier 2019.

Nous travaillons régulièrement avec les autorités sur l’encadrement de la location meublée touristique, dans l’objectif de simplifier la vie de nos utilisateurs. C’est la raison pour laquelle nous avons été la première plateforme à collecter automatiquement la taxe de séjour en 2015, et sommes également les premiers à la généraliser en France. Nous encourageons nos concurrents à suivre cette voie, car la collecte automatique est également un atout pour promouvoir un tourisme durable : grâce à ces nouvelles ressources, de nombreuses villes peuvent investir dans la promotion de leur territoire, et contribuer à attirer les voyageurs hors des principales zones d’attraction touristique.

Emmanuel Marill, Directeur d’Airbnb France

En 2018, Airbnb a ainsi reversé 13,5M€ de ressources à 50 collectivités locales Françaises, au titre de collecte automatisée de la taxe de séjour de 2017. Ces ressources supplémentaires ont vocation à être investies dans des projets de développement touristique sur le territoire.

Pour plus d’information, les villes peuvent consulter le site http://taxedesejour-airbnb.fr/ (section questions fréquentes) ou envoyer un mail à contact@taxedesejour-airbnb.fr. Les hôtes sur Airbnb concernés recevront une communication de la part d’Airbnb les informant de la mise en place de la collecte automatique.

Vous avez une question, une proposition ou une remarque à nous faire partager ? Écrivez-nous à press@airbnb.com.